Joomla ServiceBest Web HostingWeb Hosting
Commentaires et Critiques

Le secret bancaire sur sol suisse: "une valeur séculaire à protéger " !

giselschweizamsoontagATS: "Patrik Gisel (photo) répond dimanche dans les colonnes de la Schweiz am Sonntag à la question de savoir si l'échange automatique d'informations va voir le jour sur sol helvétique. Il s'imagine très bien que les discussions vont aller dans ce sens. Pour lui, il s'agit d'un débat que les Suisses devront mener ces prochaines années.Concernant l'initiative de la droite exigeant le maintien du secret bancaire pour les clients privés en Suisse, le patron de Raiffeisen juge la démarche légitime. «Il s'agit de valeurs fondamentales propres à la Suisse et que le pays détient depuis des siècles. Il convient de les traiter avec prudence», explique-t-il.


Mis à jour (Lundi, 06 Avril 2015 14:58)

 

Initiative pour le renvoi : " Le Conseil fédéral ment et cache son jeu"

udcinitUDC: "Le parlement refuse d'appliquer l'initiative sur le renvoi – au tour du peuple de jouer avec l'initiative de mise en œuvre

"Le Conseil national a refusé aujourd'hui d'appliquer l'initiative sur le renvoi des étrangers criminels environ 4 ans et demi après son acceptation par le peuple et les cantons."


Mis à jour (Dimanche, 22 Mars 2015 05:06)

 

Pour la primauté du droit suisse: la chasse aux signatures est lancée !

udcautodeterminaionUDC: " Début de la récolte de signatures pour l’initiative populaire «Le droit suisse au lieu de juges étrangers (initiative pour l’autodétermination)»

"Lors d’une conférence de presse à Berne, l'UDC lance la récolte des signatures pour l’initiative populaire «Le droit suisse au lieu de juges étrangers (initiative pour l’autodétermination)», qui est publiée aujourd'hui dans la Feuille fédérale. Les citoyennes et les citoyens suisses ont le dernier mot dans leur pays. Le peuple et les cantons décident du droit suprême applicable en Suisse. Ils forment le souverain, l'autorité législative suprême. Ils sont le constituant. Ce régime a été bénéfique pour notre pays. Notre ordre libéral, mais aussi notre Etat social sont nés sur cette base et non pas par le rattachement à des organisations internationales ou des tribunaux étrangers. Garantissant la sécurité du droit et la stabilité, ce régime qui a fait les preuves de son efficacité est aussi une condition-cadre essentielle à une économie attractive et performante."


Mis à jour (Mercredi, 11 Mars 2015 01:32)